Quelle est la réglementation concernant la serrurerie ?

Au fil des ans, les travaux de serrurerie se sont beaucoup diversifiés. En parallèle, le nombre de serruriers a connu une nette augmentation. Malheureusement, certains d’entre eux n’ont ni les exigences, ni les aptitudes professionnelles nécessaires pour l’emploi. Conséquence, les arnaques en serrurerie sont de plus en plus nombreuses. Pourtant, le métier de serrurier est réglementé. Que faut-il alors savoir pour ne pas se faire avoir par le premier venu qui se dit serrurier professionnel ?

Serrurier : un métier réglementé

Quand vous faites appel à un serrurier pour réparer la serrure de votre porte d’entrée ou pour ouvrir votre porte claquée, sachez qu’il doit agir suivant une procédure bien précise. Tout d’abord, il doit vous proposer un devis avant de réaliser vos travaux de serrurerie. Certaines informations doivent y figurer : le taux horaire de la main d’œuvre, le prix de la prestation forfaitaire, et le coût d’établissement du devis si ce dernier est payant.

Si le coût de la facture dépasse les 150 euros, ou si vous en faites la demande, le serrurier doit vous dresser un devis détaillé incluant le prix des pièces à changer pour les réparations. La seule exception à cette règle est s’il y a situation d’urgence (danger lié à la sécurité des personnes ou à l’intégrité du local). Mais même dans une situation d’urgence, le serrurier devra vous donner un ordre de réparation précisant l’état des lieux avant de commencer son intervention.

Une fois les travaux terminés, le serrurier doit vous donner une facture, si le coût de la prestation est supérieur à 15,20 euros. De plus, l’ensemble des matériaux utilisés en remplacement de ceux défectueux doit être certifiés NF. Si ce n’est pas le cas, vous avez la possibilité de refuser le règlement de la prestation. Notez que chaque serrurier est libre d’établir le prix de ses prestations, mais les professionnels malhonnêtes n’hésiteront pas à gonfler leurs prix.

Comment procéder pour trouver un bon serrurier et pour se protéger des arnaques ?

Pour trouver un serrurier de confiance, il vous suffit d’être un peu méthodique et de poser les bonnes questions :

  • La meilleure façon de trouver un bon serrurier est de se renseigner auprès de ses proches, de ses voisins et sur Internet. N’hésitez pas non plus pourquoi pas à vous informer auprès des associations d’artisans de votre région ;
  • Quand vous contactez un serrurier par téléphone, demandez-lui plusieurs informations importantes dont le taux horaire de son intervention et son prix forfaitaire pour régler votre problème (changement de serrure, blindage de porte…). Une fois qu’il arrive à votre domicile, n’hésitez pas à lui redemander ces informations ;
  • Avant de signer un devis, prenez bien le temps de le lire et de le comprendre. Un devis ne lie pas seulement le serrurier, il vous lie également, donc faites attention ;
  • Si les réparations nécessitent le changement d’une pièce, ne laissez pas le serrurier partir avec les pièces d’origine. De plus, ne le laissez pas partir avec le devis, vous devez en garder un exemplaire signé des 2 parties.
[Total : 1    Moyenne : 5/5]