Les 3 éléments qui composent votre serrure

Notre entreprise de serrurerie lilloise utilise chaque jour un nombre important de serrures, qu’il s’agisse de serrures pour les portes, les portails, les fenêtres ou même sur des objets comme des casiers mais vous êtes-vous déjà demandé comment ça fonctionne concrètement à l’intérieur ou ce qui compose une serrure. Et bien, c’est ce que cet article va tenter de vous expliquer bien en détail 😉

La serrure, définition, principe et composition

Une serrure est un mécanisme de fermeture d’une porte ou d’un objet (casier, boite aux lettres etc.) utilisé manuellement ou de façon automatique. Ce système fonctionne généralement en utilisant une clé ou clef, un code, une carte, un téléphone (en domotique notamment) ou une télécommande grâce à un système électrique.

Le rôle principal d’une serrure est la mise en sécurité d’un logement ou du contenu d’un objet lorsque ce dernier nécessite d’être protégé par un contenant fermé à clefs. Cependant, cette mise à l’abri ne peut être assurée que si la serrure a été choisie avec soin par votre serrurier ou professionnel en serrurerie. Il existe de multiples modèles de serrures avec des dispositifs plus ou moins performants. A vous de choisir celle qui correspondra à l’objectif recherché selon le niveau de risque encouru ou la valeur des biens à protéger dans votre habitation (maison principale ou secondaire, appartement, studio, chalet).

Comment fonctionne votre serrure ?

Une serrure fonctionne grâce à l’action conjointe d’un cylindre (encore appelé communément barillet), d’un pêne et d’une gâche. Cette dernière est actionnée par le pêne, ce qui va permettre de faire tourner le barillet. Une poignet est généralement intégrée à la serrure pour en faciliter l’usage. Découvrons plus en détail le rôle de chaque élément.

Le barillet ou cylindre

Le cylindre est l’élément central de votre serrure, puisqu’il s’agit de la pièce dans laquelle vous allez insérer votre clé pour ouvrir ou fermer le système. Il existe plusieurs types de cylindres dont le plus répandu est le cylindre européen (ouverture à simple entrée depuis l’extérieur uniquement ou à double entrée c’est-à-dire des deux côtés). Plus le barillet est complexe et plus le niveau de sécurité de votre système de fermeture est assuré. Un cylindre est composé de deux parties : le rotor et le stator. Le premier pivote lorsque la clé est actionnée dans le cylindre alors que le second est la partie fixe, généralement visible depuis l’extérieur.

Lorsque votre barillet est cassé, il n’est pas utile de changer l’intégralité de votre serrure, il est préférable de faire appel aux conseils d’un bon serrurier.

Le pêne de la serrure

Le pêne est l’un des trois éléments indispensables au fonctionnement de votre serrure. Il s’agit d’une pièce en fer qui actionne la gâche et permet ainsi au cylindre de tourner pour verrouiller ou déverrouiller une porte. Il est le garant de la bonne fermeture de votre porte. Il existe différents types de pênes en fonction du type de supports (pêne dormant, bénarde, camarde, pêne à quart de tour, pêne fourchu, pêne de sécurité etc.). Pour faire le choix du modèle le plus adéquat en cas d’usure ou de matériel défaillant, sachez qu’il doit toujours correspondre à la gâche à laquelle il est associé.

La gâche en serrurerie

La gâche est la troisième pièce maîtresse de la serrure.  Elle est fixée au chambranle de la porte. Elle doit être en parfaite adéquation avec le pêne pour jouer complètement son rôle d’ouverture et de fermeture de porte. Il existe deux types de gâches : la gâche manuelle et la gâche électrique. La première nécessite d’actionner une clé tandis que la seconde peut être activée à distance par l’utilisation d’une télécommande ou d’un code.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]